Oser suivre ses intuitions pour tracer son chemin

Mis à jour : mai 2

English version, click here


Dompter le stress, lâcher prise, méditation, pleine conscience, résilience, bien-être…

Des mots bien à la mode que nous entendons partout, tant dans les discussions de café qu’au cœur d’émissions de radios, les livres de développement personnel explosent sur le marché tant en nombre qu’en critiques… Signe d’un mal-être sociétal dans un monde effréné que même la pandémie du COVID-19 a pointé du doigt et décidé pour nous en « arrêtant » le monde, notre monde, notre quête de la vitesse ?

Oui, il y a un mal-être, certainement. Mais, nous ne cherchons peut-être pas bien la solution à la base : nous sommes munis d’instincts naturels et d’intuitions parmi nos sens.


Lâchons nos sens, écoutons-les.

Avec les « si » (si j'avais fait ci, si j'avais fait cela...),

on se fait mal…

Avec les projections, on souffre…

Nous sommes faits pour vivre l’instant présent.

De mon expérience personnelle, je vous partage ma quête de cette intuition. Depuis quelques années, j’ai travaillé sur l’écoute profonde de mes sens, de mon corps et de mes envies. C’est notamment la dégustation intuitive du vin qui m’a guidée vers ces actes. J’ai peu à peu laissé tomber les codes de la société qui nous imposent des barrières psychologiques. En écoutant son corps, son cœur et sa tête, on se libère progressivement. Le chemin est long et fastidieux, étant toujours tentée de revenir dans le « moule ». Il faut pratiquer régulièrement l’observation et l’écoute de soi comme le font si bien nos amis félins en passant leur journée à dormir, à observer leur environnement, à chasser au bon moment… Peu à peu, mes intuitions se sont révélées de manière naturelle, laissant tomber mon envie profonde de toujours déployer un modèle analytique nécessitant une forte concentration mentale et n'apportant pas toujours la bonne réponse. Le plaisir du vin m’a sauvée, dirai-je. Folie ? Ineptie ? Vous trouverez ? Non, pas du tout. La dégustation intuitive m’a aidée, et ce, par l’exercice régulier à (re)développer odorat, goût, appréciation des arômes, des senteurs, des saveurs, des ressentis, des émotions… Aujourd’hui, faire un choix est devenu un acte en grande partie guidé par cette intuition. Nous ne le réalisons pas, nous n’y prêtons guère attention, mais les indices sont là sous vos yeux dans votre environnement. L’Homme chasseur a juste oublié de les observer, les saisir et les comprendre comme le bon enquêteur Sherlock Holmes ! Il suffit parfois d’un choix pour dérouler toute une série de déclics dans la vie. Il y a trois ans, j’étais sélectionnée pour une mission humanitaire en Afrique : je devais dire « oui » ou « non » sous quelques jours. Pour la première fois, je n’ai pas fait de fameuse « matrice de décision » avec des plus et des moins… J’ai suivi mon intuition, qui me laissait sous-entendre au plus profond de mes entrailles que d’autres évènements de la vie se déclencheraient par la suite. Le résultat est merveilleux : aujourd’hui, de nombreuses rencontres, de nombreux évènements m’arrivent grâce à ce choix guidé par mes intuitions, d’élément déclencheur en élément déclencheur.


Comme me l’a appris ma retraite bouddhiste Zen au Japon :

« N'allez pas courir après les nuages, vous ne les rattraperez jamais »

et

« Ne vous inquiétez pas de choses qui ne sont pas encore arrivées. »

Nous voulons toujours tout contrôler et tout maîtriser en se projetant constamment dans le futur avec des « Si… » ! Que l’on s’épuise inutilement… STOP ! Ne vous projetez plus, l’espace d’un instant ! Ce sera un exercice difficile mais à force de le pratiquer, vous en remarquerez les bénéfices quotidiens.

*Note: dans la vidéo, notez le jeu de mots entre "hasard" en français (par chance, par opportunité) et le mot anglais "hazard" qui comme beaucoup de mots anglais a plusieurs significations (littéralement, le hasard, la chance, par fortune, mais aussi la probabilité, tentative et encore le danger, le risque): choisir le hasard/hazard, la chance ou non, serait-ce là un risque?

Voici en images l'histoire de La Petite Nénette, créatrice de moments, d'émotions, de partages,

au gré des intuitions...

Contactez-moi au 06.81.92.01.55 ou audrey@lapetitenenette.com

La Petite Nénette

59 163 Condé sur l'Escaut

+33 (0) 6.81.92.01.55

www.lapetitenenette.com 

Facebook: La Petite Nénette

Instagram

SIRET RCS 880 561 840

SARL au capital social de 500 euros 

gérée par Audrey Delbarre

Organisme de formation enregistré sous le N°32591026359. Cet enregistrement ne vaut pas agrément de l'Etat.

© 2023 par DELBARRE. Créé avec Wix.com