• Audrey

Vin & nature: expérience de «déconnexion» pour le bien-être - #bienêtremental

"La passion consiste à aligner vos actes avec vos valeurs"


For English version, click here - Pas le temps de lire, écoutez le podcast ici

Laissez-moi vous partager une expérience récente dans un vignoble de la vallée de la Loire en France. Me voici partie en train pour un reportage en communication afin de soutenir Laëtitia qui vient d'acquérir un domaine viticole de 28 hectares: Château Piéguë.


Tout d’abord, j’ai accepté cette formidable opportunité de support en communication et marketing parce que j’étais simplement convaincue par le projet: il y a une histoire derrière. C'est le "POURQUOI". Laëtitia affiche clairement un sens, un objectif de vie… Elle rêvait de devenir vigneronne depuis des années! Laëtitia a quitté un job confortable au Canada après 12 ans d’expérience en tant que maître de chai. Elle aimait sa vie canadienne, aimait les paysages entourant sa famille, appréciait ses collègues et s’était retrouvée entourée de beaucoup d'amis… Mais il manquait quelque chose de profond en elle: gérer son propre domaine! Elle a pris une grande décision, celle dont nous parlons souvent, celle dont on dit que c’est un «risque pour la vie». Mais aussi celle qui peut changer votre vie pour toujours… Elle a cherché une propriété viticole à vendre au Canada et en France. Enfin, elle en a trouvé une dans sa région d'origine, la vallée de la Loire. Laëtitia était déterminée. Elle savait ce qu'elle faisait : poursuivre simplement son rêve! Vous savez, cette chose très profonde en vous qui peut vous faire travailler des heures et des heures sans prêter attention au temps qui passe. Pourquoi ? Parce que ce n'est pas du travail, c'est un dévouement à votre passion. La passion consiste à aligner vos actes avec vos valeurs. Ça fait longtemps que cela ne vous est pas arrivé ? Avez-vous récemment écouté votre corps ? Vraiment écouté les valeurs profondes qui sommeillent en vous? Qu'est-ce qui vous enthousiasme chaque matin, prêt(e) à dépenser une énergie folle? C’est ce que j’expérimente depuis une semaine lors de mon reportage au château!


En effet, j'ai accepté ce rôle pour une seule chose : je croyais en l'histoire! Je vivais l’histoire de Laetitia depuis la première fois que je l’avais rencontrée lors d’un événement viticole. Chaque mot qu'elle utilisait pour raconter son histoire était si émouvant et si percutant! Alors, j'ai décidé de la rejoindre lors du coup d'envoi des vendanges. Et là, la magie a opéré! Dès le premier jour, j’avais l’impression d’avoir toujours été là… comme dans une famille! Des liens étroits entre Laëtitia, sa famille, ses employés et moi-même se sont tissés rapidement et naturellement. C'est le deuxième point : il s'agit là de CONFIANCE ! Les personnes (people, cela sonne mieux en anglais !) et la confiance ! Une fois que vous avez ces deux ingrédients, tout se passe en osmose et naturellement… cela crée une sensation de «bien-être» et de paix mentale! Je me suis simplement déconnectée au milieu de ces 28 hectares de vignes. Le ciel était bleu, je me levais tous les matins en prêtant attention aux chants des oiseaux qui se levaient… J'ouvrais les fenêtres en prenant quelques minutes pour admirer la vue et les magnifiques paysages m’entourant. J'étais excitée de me lever, même si c'était tôt… pour une simple chose: prendre le petit-déjeuner avec le reste de l'équipe! Partager un café et nos premiers mots sur la journée à venir.


Nous nous sommes retrouvés à l'entrée de la cave pour un premier briefing des instructions de vendanges. Nous étions tous concentrés sur chaque règle : comment couper, quand, comment remplir le panier avec les raisins et la délicatesse de notre geste… Nous étions tous enthousiastes à l'idée de lancer les vendanges ! Puis, nous embarquons tous ensemble dans la voiture : direction les vignobles! Nous sommes restés des heures et des heures dans chaque rangée de vignes. Nous progressions lentement, vigne par vigne. Notre cerveau était simplement déconnecté. A ce moment-là, votre FOCUS est sur la délicatesse de votre geste lors de la coupe des raisins. Vous devez faire attention à la façon dont la grappe est placée parmi les feuilles, ne pas écraser les grains et penser également à la sécurité avant tout. Un simple moment d'inattention suffit à vous couper les doigts. Parfois, il n'est pas facile d'attraper le raisin et vous devez enlever quelques feuilles pour accéder au fruit de votre récolte. Au fil des heures, notre geste est devenu automatique. Notre cerveau était toujours sur la position « OFF », laissant place au déploiement des sens de notre corps: sentir le contact avec les raisins et les feuilles, sentir le soleil se lever minute par minute et réchauffer votre peau, écouter les oiseaux autour de vous, observer la nature, admirer les petites gouttes d’eau de la rosée du matin… Parfois, nous échangions quelques paroles dans le groupe, chacun caché derrière une vigne, partageant nos histoires de vie ou simplement sifflotant un air chantant. La vie est belle, n'est-ce pas ? Nous nous tenons debout là, devant un petit arbre appelé «la vigne». Ou parfois, à cause des douleurs se développant dans notre dos, nous nous mettions à genoux pour couper les grappes… Mais nous étions ensemble, en harmonie avec la nature. Soudain, la voix de Laëtitia s'élève: "une coccinelle!". Nous nous arrêtons et la rejoignons pour simplement admirer la beauté de la nature. Une coccinelle, une mante religieuse, une libellule… Je me suis surprise à sourire bêtement au milieu des vignes. Je me sentais en paix. En paix avec moi-même. Plus d’angoisses. Plus de soucis. Présente ici à l’instant T. J’apprécie le moment. C'est ce qu’on appelle la "prise de conscience de soi"!


De retour à la cave avec les raisins, nous étions tous excités de passer aux étapes suivantes de la vinification. Nous observons chaque geste de Laëtitia en posant de nombreuses questions pour comprendre chaque opération. C'est la phase d'apprentissage. L'humain est par nature, curieux. L'être humain a besoin d'apprendre pour se sentir grandir !


Vous ne pouvez pas parler de quelque chose si vous ne le pratiquez pas!

C’était une véritable évasion mentale… Et aujourd’hui, quand je parle de vin, j’utilise mes émotions, j’utilise la mémoire de mes sens développés lors d’une telle expérience.


Cette règle est valable pour tout dans la vie : vous ne pouvez pas parler de quelque chose si vous ne le pratiquez pas!


Vous voulez développer votre «conscience de soi» ? Votre « lâcher prise » ? Être plus concentré ? Booster votre curiosité et votre créativité?


Contactez-moi, Audrey, pour vos séminaires d’entreprise, team buildings au +33 (0) 6 81 92 01 55 or at audrey@lapetitenenette.com

La Petite Nénette

59 163 Condé sur l'Escaut

+33 (0) 6.81.92.01.55

www.lapetitenenette.com 

Facebook: La Petite Nénette

Instagram

SIRET RCS 880 561 840

SARL au capital social de 500 euros 

gérée par Audrey Delbarre

Organisme de formation enregistré sous le N°32591026359. Cet enregistrement ne vaut pas agrément de l'Etat.

© 2023 par DELBARRE. Créé avec Wix.com