Evènement intimiste au cœur d’une région chère aux Rois de France : Bienvenue à La Paulée d’Anjou
  • Audrey

Evènement intimiste au cœur d’une région chère aux Rois de France : Bienvenue à La Paulée d’Anjou

Mis à jour : 14 juil. 2019

English below


Ecoutez la version podcast ici

Angers

Paulée ? C’est aujourd’hui un nom adopté par le monde œnophile, à l’origine un mot patois « paule » (pelle) rappelant la pelle de raisins utilisée dans le pressoir, qui désigne un repas festif réunissant vignerons de cru et grands amateurs de vins, et qui à l’époque se faisait à la fin des vendanges !


En ce dernier jour de juin s’est tenue ainsi la 8ème édition de la Paulée d’Anjou au cœur d’un vignoble à la renommée internationale mais dont les visites se font discrètes : La Coulée de Serrant. Célèbre cru situé dans le charmant village de la Savennières, à quelques minutes de la belle ville d’Angers, le vignoble a été planté au 12ème siècle par des Moines Cisterciens et 2018 sera la 888ème vendange consécutive du domaine ! Un ancien petit monastère classé à l’inventaire des monuments historiques fait d’ailleurs partie de notre parcours dans les vignes. Ainsi, nous voici quelques centaines d’amoureux du vin, venus des quatre coins de France mais aussi de l’étranger (sudafricains, américains...) tous réunis pour débuter cette Paulée par une ballade champêtre autour de la magnifique propriété de Nicolas Joly, un vigneron pionnier de la biodynamie. D’ailleurs, sur la propriété, les vignes sont cultivées en biodynamie depuis 1984 ! 3 ateliers nous attendent au fur et à mesure de nos pas sous le soleil pimpant de l’été : nous débutons par un accueil du propriétaire Nicolas avec une introduction sur les principes de la biodynamie, dans la continuité un deuxième atelier aborde l’utilisation des chauves-souris pour le contrôle des insectes dans les vignes et nous terminons après avoir gravi un coteau fortement pentu le dernier point d’échange par un passionné du sol autour des origines géologiques de la région angevine.



A deux heures en TGV de Paris, la région d’Angers est riche à tous points de vue et notamment par la variété de ses terroirs, permettant ainsi d’y produire une grande variété de vins ! Mais, c’est surtout le Chenin qui fait la renommée de cette belle Loire, tout comme l’Afrique du Sud, pays confrère à 10 000 km de là, renommé aussi pour sa production majoritaire et qualitative de cet agréable cépage aux nombreuses possibilités : moelleux, sec, demi-sec, vin mousseux… Connaissez-vous l’Anjou noir et l’Anjou blanc ? Les noms viennent simplement de la couleur du sol. L’Anjou Noir situé à l’Ouest est représenté par le Massif Armoricain avec les sols les plus anciens constitués principalement de schistes, du gneiss et du granite (Ere Primaire 245 millions d’années), donnant des terres acides pour les vins ! A l’Est, on retrouve le Bassin Parisien, regroupant le Saumurois et Le Baugeois (Anjou Blanc), au sol clair du fait de la présence de calcaire, de sables, de grès et du célèbre tuffeau que l’on retrouve dans de nombreuses demeures (Ere Secondaire)!


La gorge s’assèche sous ce soleil à arpenter les vignes, nous terminons par une belle allée ombragée où nous attendent 50 vignerons de la région… C’est parti pour de nombreux échanges entre amoureux du vin et passionnés de terroirs ! Certains notent pour garder en mémoire ce moment et retrouver plus tard les saveurs et arômes ressentis lors de cette dégustation. Les conditions de dégustation influencent beaucoup notre palais : nous avons marché sur les coteaux sous un soleil caniculaire, la fatigue accumulée des derniers jours aux températures records n’aide pas non plus à développer pleinement nos sens et les bouteilles se réchauffent très vite. Mais, ajoutons que le cadre idyllique et verdoyant apaise la dégustation… Du Chenin, du Crémant de Loire, du Cabernet franc nous attendent sur ces tables aux nappes blanches… certains présentent un nez très minéral, d’autres des fruits jaunes bien mûrs ou encore des fleurs blanches et pour ceux passés en barrique, de la vanille… Il y’en a pour tous les goûts ! Bien sûr, ne loupons pas la célèbre Coulée de Serrant : la cuvée Coulée de Serrant de 2007, un Chenin aux reflets jaune paille et une large palette aromatique, issu d’un sol schisteux et un passage en barrique apportant de belles notes vanillées (95€ la bouteille).


L’évènement s’achève par un apéritif géant au cœur du Musée Jean-Lurçat à Angers avec un toast autour du maire de la ville, entourés de tapisseries modernes et somptueuses. Puis, nous poursuivons dans les Greniers Saint-Jean, monuments historiques classés et anciennement lieux de stockage, par un repas étoilé préparés par 3 chefs de la région : couteau et langoustine, veau fondant confit 36h et un galet de Loire et abricots rôtis (Mickaël Pihours, David Guitton, Philippe Gireaud), bon apétit et à bientôt en Loire !


***

An intimate event in the heart of a region dear to the Kings of France: Welcome to La Paulée d'Anjou



Paulée? It is a name adopted by the oenophile world, originally a dialect word "paule" (shovel) reminding the movement of the shovel with grapes used in the pressing room, and which means a festive meal gathering winegrowers and great wine lovers. Originally, this meal used to happen at the end of the harvest season!


On this last day of June was held the 8th edition of the Paulée d'Anjou in the heart of an international reknown vineyard whose visits are discrete: La Coulée de Serrant. Famous cru located in the charming village of Savennières, a few minutes from the beautiful city of Angers, the vineyard was planted in the 12th century by Cistercian monks and 2018 will be the 888th consecutive harvest of the estate! An old monastery listed in the inventory of historical monuments is also part of the estate. Here we are: some hundreds of wine lovers, coming from different regions in France but also from other part of the world (South Africans, Americans ...), all gathered to begin this Paulée by a walk through the countryside around the magnificent estate of Nicolas Joly, a pioneer winegrower in biodynamic production. In this estate, the vines are grown biodynamically since 1984! 3 workshops await us as we step under the heavy summer sun: we start with a welcoming word from the owner Nicolas and an introduction to the principles of biodynamic culture, followed by a second workshop addressing the use of bats for the control of insects in the vineyards. We end the tour after climbing a steep slope to the last point of exchange with by a soil passionate around the geological origins of the Angevin region.


2 hours by speed train (TGV) from Paris, the region of Angers is rich in every aspect and especially for the diversity of its terroirs, allowing to produce a wide range of wines! But, it is especially known for the Chenin which makes the fame of this beautiful Loire region, and along with South Africa, brother country located 10 000 km away from there, also renown for its major and qualitative production of this pleasant grape with numerous possibilities: sweet, dry, off-dry, sparkling wine ... That is the beauty of Chenin! Do you know “Anjou Noir” (black Anjou) and “Anjou blanc” (white Anjou)? The names simply reflect the color of the soil. The western Anjou Noir is represented by the Armorican Massif with the oldest soils consisting mainly of shale, gneiss and granite (Primary Era 245 million years), giving acidic soil! In the Eastern side, we find the Parisian Basin, grouping the Saumurois and Le Baugeois (Anjou Blanc), with clear soil color due to the presence of limestone, sand, sandstone and the famous tuffeau (stone used for houses construction, Secondary Era)!


Our throats get dry under this summer sun, walking in the vineyards, we end our tour with a beautiful shady alley where we expect 50 winemakers from the region ... Let's go and exchange between wine lovers! Some take notes to keep in mind this moment and get the opportunity to remember later back home the flavors and aromas identified during this tasting. The tasting conditions also influence our palate: we just walked on the slopes under a very hot sun, the accumulated fatigue of the last days at high temperatures do not help to develop fully our senses and the bottles heat up quite rapidly. But, let's note that the idyllic and green setting soothes the tasting ... Some Chenin, Crémant de Loire, Cabernet Franc... wait for us! Some wines display a very mineral nose, others ripe yellow fruits or even white flowers and for some others which spent time in oak barrels, we feel some vanilla notes ... The choice is varied and can satisfy a wide range of palates! Of course, let’s not miss the famous Coulée de Serrant: the Cuvée Coulée de Serrant from 2007, a Chenin display a straw-yellow color and a wide range of flavors, from a shale soil and some time spent in barrel that brings nice vanilla notes (95 € the bottle).


The event ends with a giant aperitif in the heart of the Jean-Lurçat Museum in Angers with a toast around the mayor of the city, surrounded by modern and sumptuous tapestries. Then, we continue in the Greniers Saint-Jean, classified historical monuments and formerly storage places, by a star-shaped meal prepared by 3 chefs of the region: lobster, veal fondant confit 36 hours and a Loire dessert with roasted apricots (Mickaël Pihours, David Guitton, Philippe Gireaud): bon appétit and see you soon in the Loire!

La Petite Nénette

59 163 Condé sur l'Escaut

+33 (0) 6.81.92.01.55

www.lapetitenenette.com 

Facebook: La Petite Nénette

Instagram

SIRET RCS 880 561 840

SARL au capital social de 500 euros 

gérée par Audrey Delbarre

© 2023 par DELBARRE. Créé avec Wix.com