• Audrey

Cet été, optez pour un accueil intimiste au cœur des vignobles : bienvenue à Pomerol !

Mis à jour : juil. 17

English version below


Retrouvez l'article original sur le magazine Génération Vignerons ici






Une appellation, petite par sa taille, grande par la qualité de son terroir

Pomerol

C’est un timide déconfinement pour le début des vacances en ce mois de juillet dans cette région de la rive droite de la Garonne, au cœur d’une petite appellation de la région bordelaise : l’appellation Pomerol ! Peu de voitures et un calme olympien règnent parmi les vignes qui continuent de grandir vers leur prochaine phase de maturation des raisins (la véraison) dans une actualité pourtant craintive autour du covid-19. Au loin, vous apercevez la flèche dressée de l’église pomerolaise qui plante le décor au cœur du petit village aux origines romaines. Pomerol est l’une des plus petites appellations de la région avec 0,7% de la surface du vignoble de Bordeaux (un peu plus de 800 hectares) et quelques milliers de caisses de vins rouges produites par an. Pourtant, elle n’a rien de petit dans le monde du vin puisqu’elle est depuis longtemps clamée par grands nombres d’œnophiles à tel point que la demande excelle l’offre. Pomerol, contrairement à ses appellations voisines, a toujours refusé le classement de ses vins, ce qui ne l’a pas empêchée d’asseoir sa réputation, arrêt historique de nombreux pèlerins sur la route de Saint Jacques de Compostelle. A croire que le vin riche et généreux procuré par le Merlot d’ici leur redonnait une vigueur en fougue pour affronter les Pyrénées de leur parcours restant. Château Pétrus, Château L’Eglise Clinet… des noms qui résonnent ? Arrêtons-nous cette fois au Château du Tailhas pour une visite dans les coulisses d’une histoire de famille. Vous arriverez entourés par les vignes et des noms à la renommée mondiale. Les voisins du Château Tailhas sont entre autres, Château Cheval Blanc, Château-Figeac, Château Taillefer… Vous voici à la frontière entre le terroir de Saint Emilion et le village de Pomerol. Les vignobles sont formés en terrasses successives descendant vers la vallée de l’Isle, au confluent de la Dordogne, délimité à l’Est par Saint Emilion et par Libourne au Sud et à l’Ouest.


Une histoire de famille derrière chaque étiquette


Château du Tailhas (crédit photo @ChâteauTailhas)

Parqués face à une belle bâtisse, un ancien pavillon de chasse de la fin du 19ème siècle, remanié au fil du temps, vous serez accueillis par deux frères, tous deux amoureux du terroir, de leurs vignes et de l’histoire. Luc et Jean-Baptiste ont pris la relève familiale et représentent la quatrième génération. Leurs grands-parents ont fait l’acquisition de ce domaine en 1932. Cette plante de Bacchus, la vigne, a depuis des millénaires, le pouvoir de réunir des familles de génération en génération, pour un amour de son sol et de sa capacité à en tirer le meilleur pour votre palais. Pomerol se distingue ainsi de ses appellations voisines par son sol, son terroir ! Jean-Baptiste, qui a rejoint son frère pour se rapprocher de la nature, débute la visite par la voie « verte », la nature. Marchons un peu dans les allées de vignes située à quelques dizaines de mètres du Château. Les vignes ont en moyenne 20 à 25 ans avec une plantation assez serrée ente les pieds (6500 à 7000 pieds par hectare). Abaissez-vous pour toucher ce sol unique de cette appellation : un sol sableux, siliceux, de graves plus ou moins compactes et une couche d’argile. Mais, ce qui rend cet endroit unique, c’est la « crasse de fer », un sous-sol composé d’oxydes de fer. Cette crasse de fer retransmet « le message » du lieu lors de la dégustation du vin : il présente des notes typiques de Pomerol comme la violette et la truffe!


Jean-Baptiste conclut la visite des vignes : « Nous travaillons en culture traditionnelle avec une approche du sol similaire à la culture biologique par un traitement raisonné. Nous sommes certifiés Terra Vitis 2016 et HVE (Haute Valeur Environnementale) depuis 2015. Notre sol est bien filtrant et en général, notre terroir assez précoce fait que nous sommes parmi les premiers à effectuer les vendanges sur l’appellation. Cette année, avec la météo favorable, notre raisin est très prématuré. Nous constatons une fermeture des grappes au 1er juillet alors qu’habituellement, elle se fait mi-juillet. Nous nous attendons à débuter les vendanges fin août au lieu de début septembre. Ce serait une première depuis 2003 ! »


L’œnotourisme, un moyen ludique et convivial de voyager tout en apprenant


C’est l’été, et les vacances pour beaucoup d’entre nous ! Avec le contexte actuel, il est difficile de voyager mais rien n’empêche de (re)visiter notre chère France tout en soutenant nos symboles comme les métiers du vin et de la gastronomie ! Alors, pourquoi pas s’organiser une petite visite en famille ou entre amis (avec le respect des gestes barrières bien sûr) au cœur d’un vignoble ? C’est une manière idéale d’associer une histoire derrière une étiquette, de comprendre la fabrication du vin et les origines du lieu qui confère à votre verre ces arômes si particuliers. La visite commentée d’un domaine suivie d’une dégustation deviendra un souvenir agréable. A chaque verre de vin de l’appellation, vous vous projetterez dans les lieux souvenirs de votre visite et vous vous remémorerez l’ambiance et les odeurs du domaine ! L’œnotourisme est une belle manière d’embellir vos dégustations à la maison, au restaurant ou chez les amis ! Nous poursuivons la visite des lieux par celle des chais : c’est l’endroit pivot où le raisin va se transformer sous la maîtrise de l’homme en vin ! Des cuves immenses en inox flambant neuves valent un arrêt pour imaginer les grappes fermenter trois semaines en septembre prochain. Puis, Jean-Baptiste vous fera découvrir les cuves en béton encore utilisées aujourd’hui. Elles permettent de réguler plus facilement la température de la fermentation à 30 degrés. Un pressoir vertical trône au milieu du chai. Les équipes assemblent ensuite le vin de presse et le vin de goutte.


L’avantage de notre propriété est que tout est d’un seul tenant. Nous avons tout sur place, ce qui nous évite de nous disperser et de courir entre les étapes de vie d’élaboration de nos vins. Les 11 hectares de vignes font face au Château, notre chai se situe juste à côté, ce qui nous permet de suivre toutes les étapes de production une fois les vendanges réalisées. En-dessous du Château, nous avons nos caves où vieillissent nos vins en barriques neuves ou de deux ans tout au plus. Nous achetons nos barriques chez un tonnelier de la région qui réalise une chauffe du bois moyenne pour préserver les arômes du fruit dans le vin. Le vin va ensuite vieillir 12 à 14 mois. Nous produisons 55 000 bouteilles, dont une partie partira aux Etats-Unis, en Belgique, en Allemagne et au Royaume-Uni. » conclut Jean-Baptiste.


Les châteaux ouvrent leurs portes : venez déguster !


La visite se termine par un moment bien souvent attendu : la dégustation ! Encore un peu de patience, profitez une dernière fois de vos yeux pour apprécier la grande salle de dégustation en pierre blanche, à la cheminée imposante et à la charpente ancienne. Elle peut accueillir des groupes pour des évènements privés et/ou professionnels. Jean-Baptiste va vous dévoiler deux belles bouteilles d’assemblage : 80% de Merlot, un cépage rond et velouté qui, une fois récolté sur cette crasse de fer, va vous révéler une explosion d’arômes en bouche et au nez, 10% de Cabernet Franc et 10% de Cabernet Sauvignon.


Le millésime 2016 est une très belle année pour Château du Tailhas avec un potentiel de garde de 5 à 20 ans ! D’une robe grenat, il présente une finesse et des tanins veloutés et enrobés. Vos narines frémiront sous des notes de mûre, de cerise griotte et le côté floral de la violette. Vous terminez la dégustation en beauté avec le beau millésime 2010. Déjà 10 ans pour cette bouteille qui révèle une intensité puissante au nez d’arômes tertiaires, du sous-bois et du cuir, sous des tanins fondus.


A votre téléphone pour réserver votre prochaine visite oenotouristique !


https://www.tailhas.com/

195 Route de Saint-Émilion, 33500 Libourne - 05 57 51 26 02

Informations : www.vins-pomerol.fr

***

English version


This summer, opt for an exclusive welcome in the heart of the vineyards: welcome to Pomerol!


A small appellation by its size but great for the quality of its terroir


It is a very shy deconfinement for the start of the summer holidays this July in this region of the right bank of the Garonne, in the heart of a small appellation of the Bordeaux region: the Pomerol appellation! Few cars and a deep calm reign among the vines which continue to grow towards their next phase of grape ripening (veraison) in a timid yet fearful news around the covid-19. Across the vineyards, you can see the spire of the Pomerol church which sets the scene in the heart of the small village with Roman origins. Pomerol is one of the smallest appellations in the region with 0.7% of the Bordeaux vineyard area (just over 800 hectares) and a few thousand cases of red wine produced per year. However, it is nothing small in the world of wine since it has long been proclaimed by large numbers of wine lovers to the point that demand exceeds supply. Pomerol, unlike its neighbouring appellations, has always refused to classify its wines through a ranking system, which has not prevented it from establishing its reputation, a historic stop for many pilgrims on the route to Santiago de Compostela. These pilgrims were strong believers that the rich and generous wine provided by the Merlot from the soil here gave them a fierce vigour to face the Pyrenees of their remaining walking journey. Château Pétrus, Château L’Eglise Clinet… names that resonate? Let’s stop this time at Chateau du Tailhas for a behind the scenes tour of a family story. You will arrive surrounded by vineyards and world-famous names. The neighbours of Château Tailhas are, among others, Château Cheval Blanc, Château-Figeac, Château Taillefer… Here you are on the border between the terroir of Saint Emilion and the village of Pomerol. The vineyards are formed in successive terraces descending towards the Isle Valley, at the confluence of the Dordogne, bounded in the East by Saint Emilion and by Libourne in the South and West.


A family story behind each label



Parked in front of a beautiful building, a former hunting lodge from the end of the 19th century, manipulated through building extensions over time, you will be welcomed by two brothers, both lovers of their terroir, their vineyards and history. Luc and Jean-Baptiste took over the family and represent the fourth generation. Their grandparents acquired this estate in 1932. This Bacchus plant, the vine, has for millennia, the power to bring families together from generation to generation, for a love of its soil and its ability to get the best for your palate. Pomerol is thus distinguished from its neighbouring appellations by its soil, its terroir! Jean-Baptiste, who joined recently his brother in the family business to get closer to nature, begins the visit by the "green" side, nature. Let’s walk a little through the vineyards located a few meters away from the Château. The vines are on average 20 to 25 years old with a fairly tight planting between the feet (6,500 to 7,000 vines per hectare). Lower yourself to touch this unique soil of this appellation: sandy, siliceous soil, more or less compact gravels and a layer of clay. But what makes this place unique is what they call here “crasse de fer” (literally "iron grime"), a basement made up of iron oxides. This iron filth transmits "the message" of the place during the wine tasting: it presents typical Pomerol notes such as violets and truffles!


Jean-Baptiste concludes the tour of the vineyard: “We work in traditional viticulture with an approach to the soil similar to organic wine culture by reasoned action and environment-friendly treatment. We are certified Terra Vitis 2016 and HVE (High Environmental Value) since 2015. Our soil offers good drainage and in general, our early ripening terroir makes us among the first to harvest within the appellation. This year, with the favourable weather, our grapes are very premature. We notice a closure of the grape clusters on July 1 when usually it happens mid-July. We expect to start the harvest late August instead of early September. It would be a first since 2003! "



Wine tourism, a friendly way to learn while traveling and visiting



It’s summer time, and vacation for many of us! With the current context, it is difficult to travel but nothing prevents us from (re) visiting our lovely French country while supporting our symbols such as the wine and gastronomy professions! So, why not organizing a visit with family or friends (with respect of safety and hygienic gestures, of course) in the heart of a vineyard? It’s an ideal way to associate a story behind a label while enjoying a glass of wine. Wine tourism helps understand the art of winemaking and picture with lovely memories the origins of the place that gives your glass these very special and unique aromas. The guided tour of an estate followed by a tasting will become a pleasant reminiscence. With each glass of wine from the appellation, you will project yourself into the places of your visit and you will remember the atmosphere and the smells of the estate! Wine tourism is a great way to enhance your tastings at home, in restaurants or with friends! We continue the Château visit in the cellars: it is the pivotal place where the grapes will transform, under control by Humans, into wine! Huge brand-new stainless-steel tanks are worth a stop to imagine the grapes fermenting for three weeks as of next September. Then, Jean-Baptiste will show you the concrete vats that are still used today. They make it easier to regulate the temperature for fermentation at 30 degrees celsius. A vertical press stands in the middle of the cellar. The teams then blend the press wine and the running wine juice.


"The advantage of our property is that everything is settled in the same area. We have everything on site, which prevents us from dispersing ourselves and running between the different phases of our wine making to different locations. The 11 hectares of vines just face the Château, our winery is located right next to it, which allows us to follow all the stages of production once the harvest is complete. Below the Château, we have our cellars where our wines age in new French oak barrels, or two years aged at most. We buy our barrels from a cooper in the region who performs medium wood toasting to preserve the aromas of the fruit in the wine. The wine will then age 12 to 14 months. We produce 55,000 bottles a year, part of which will go to the United States, Belgium, Germany and the United Kingdom." concludes Jean-Baptiste.


Wine castles open their doors : come and taste their wine!


The visit ends with a praised moment: the tasting! A little more patience for you before enjoying this moment, take advantage of your eyes one last time to appreciate the large tasting room made of white stones, with an imposing fireplace set in the middle and old dark wooden beams on the ceiling. This place can accommodate groups for private and / or professional events. Jean-Baptiste will make you taste two beautiful bottles blended with 80% Merlot, a round and velvety grape which, once harvested from this “iron oxides soil”, will reveal an explosion of aromas to your nose and on the palate, 10% Cabernet Franc and 10% Cabernet Sauvignon.


The 2016 vintage is a very pleasant year for Château du Tailhas with an aging potential of 5 to 20 years! With a garnet color, it shows finesse and velvety tannins. Your nostrils will awaken with notes of blackberry, cherry and a floral side with the violet. You will end the tasting in style with the beautiful 2010 vintage. Already 10 years for this bottle which reveals a powerful intensity on the nose with tertiary aromas, forest floor and leather, under smoothed tannins.


Up to your phone to book your next wine tourism visit!


https://www.tailhas.com/

195 Route de Saint-Émilion, 33500 Libourne - 05 57 51 26 02

Informations : www.vins-pomerol.fr


La Petite Nénette

59 163 Condé sur l'Escaut

+33 (0) 6.81.92.01.55

www.lapetitenenette.com 

Facebook: La Petite Nénette

Instagram

SIRET RCS 880 561 840

SARL au capital social de 500 euros 

gérée par Audrey Delbarre

Organisme de formation enregistré sous le N°32591026359. Cet enregistrement ne vaut pas agrément de l'Etat.

© 2023 par DELBARRE. Créé avec Wix.com